La scribe d’Antonio GARRIDO

Publié le par LAURA

image

Editions LE LIVRE DE POCHE – 20102 - 639 pages – 4è de couverture

Franconie, an 799, à la veille du sacre de Charlemagne. Fille d’un célèbre scribe byzantin, Theresa est apprentie parcheminière. Un drame l’oblige à quitter sa ville et à se réfugier dans la cité abbatiale de Fulda. Là, elle devient la scribe du moine Alcuin d’York, véritable Sherlock Holmes en robe de bure, qu’elle assiste dans ses enquêtes. Mais elle découvre que, dans sa fuite, elle a emporté à son insu, un précieux parchemin qui pourrait bien sceller l’avenir de la chrétienté…

(Traduction de Maryvonne Ssossé)

L’auteur :

image

Antonio GARRIDO est né en 1963 en Espagne. Il enseigne à l’université de Valence. Passionné d’histoire, il a consacré sept ans de sa vie, à l’écriture de La Scribe, son premier roman, pour lequel il a effectué de nombreuses recherches en Allemagne.

Mon avis : Coeur rouge

Voilà un roman historique comme je les aime !
De l'action, du souffle, une intrigue mêlant des évènements réels à de la fiction, des personnages hauts en couleur (on y croise Charlemagne tout de même !) et pour certains très attachants, même si parfois ambigus, comme Alcuin d'York.
Les quelques six cents pages se lisent rapidement, tant on est pris par l'histoire et tant l'écriture d'
Antonio Garrido est efficace, ne laissant pas le lecteur respirer entre intrigues et rebondissements.
Cette jeune Theresa ne manquait pas d'intrépidité, d'authenticité, ni de cran. Avec Helga la Noire, ce sont les seuls deux vrais personnages féminins du roman mais elles tiennent magnifiquement bien leur place (chronique écrite le 8 mars, journée de la femme !! J)
Une période historique peu souvent évoquée mais très complexe, mêlant le politique et le religieux de manière inextricable (ce qui n'a pas beaucoup changé dans certaines contrées à l'heure actuelle ! et on sait avec quels dégâts…)
J'ose espérer qu'
Antonio Garrido ne va pas s'en arrêter là et pourra dans un avenir prochain nous offrir à nouveau un bout de sa plume !!

Citation :

*Mais qu’est-ce que la politique, sinon l’appétit de pouvoir ?

Publié dans LIRE

Commenter cet article

A-Little-Bit-Dramatic 14/03/2012 10:48

Je n'ai pas forcément été emballée par ce roman. Très bien écrit, il traite en plus d'une période souvent laissée de côté dans les romans. Pourtant, le Haut Moyen Âge est intéressant, il s'est
passé de grandes choses...
Je pensais vraiment aimer ce roman et puis, au sortir de ma lecture, j'ai eu un avis assez mitigé....l'intrigue policière est un peu compliquée à suivre, il a parfois fallu que je relise plusieurs
fois certains passages...Mais j'ai beaucoup aimé le personnage principal, cette jeune Teresa, qui a un fort caractère mais est très attachante. :)

LAURA 14/03/2012 21:24



Merci pour ton message


 



Catherine 12/03/2012 13:32

C'est aussi le genre de roman historique que j'aime bien ! Mais plus de 600 pages, ça ne va pas être pour tout de suite... Je le note pour dans le futur.
Bonne semaine !

LAURA 12/03/2012 16:56



600 pages mais qui se lisent assez vite (trop ?) tellement c'est intéressant !


Belle semaine pour toi aussi !