Les liaisons ferroviaires de Jean-Pierre MARTIN

Publié le par LAURA

clip_image002

Editions CHAMP VALLON -2011 - 210 pages – 4è de couverture

Les personnages de ce roman ne sont pas forcément faits pour se rencontrer, mais ils se trouvent dans le même train, au même moment, passagers de la voiture 16 d’un TGV, ou employés de la SNCF dans ce même convoi. Une psychanalyste, un ethnologue, un footballeur, une universitaire, un contrôleur, autant de personnages emblématiques qui se croisent…

L’auteur :

clip_image004 Jean-Pierre Martin est critique, écrivain et musicien ayant travaillé en usine après 1968.
Il a publié un essai-pamphlet détonant contre Céline, présenté comme un roman, une biographie lumineuse d’Henri Michaux et un livre extravagant sur la honte comme forme et comme objet de l'œuvre littéraire.
Militant de la Gauche prolétarienne, il a renié un temps tout ce qui pouvait de près ou de loin l’éloigner de la révolution, à commencer par les livres.
Il est, aujourd’hui, un des plus fins connaisseurs de la littérature contemporaine, capable de nous faire tour à tour voyager en compagnie de Michaux, Bernanos, Orwell, Nizan, Koestler, Gide, Sartre, Duras, Fitzgerald, Gary, Leiris, Artaud et Barthes. (Source : Babelio)

Mon avis : Pouce levé

Ce petit opuscule se lit à grande vitesse. D’actualité et bien vu, c’est drôle et construit un peu comme des sketches successifs. Que peut-il bien se passer dans un TGV en matière de drague et de séduction ??

Parmi tous les personnages (même la motrice Alice s’exprime !), j’ai beaucoup aimé Wassim le steward et la grosse dame qui défend le contrebassiste. Quant à Enzo, j’y vais, j’y vais pas…. Grrr ! mais il existe réellement, on en connaît des hésitants et peu sûrs d’eux comme lui.

La culture littéraire de l’auteur traverse le texte avec les multiples allusions et références qui l’émaillent. On sourit, souvent, notamment lorsqu’il est question des Lettres de la Religieuse Portugaise.

Quelques heures de détente intelligente !

J’ai rencontré l’auteur le jeudi 2 février 2012 à la médiathèque de Niort. Il a présenté son œuvre, parlé de son inspiration et de sa manière d’écrire. Nous avons passé un bon moment en sa compagnie ; il est charmant !!

Publié dans LIRE

Commenter cet article