Ce que j'ai vu et pourquoi j'ai menti de Judy BLUNDELL

Publié le par LES PASSIONS DE LAURA

CE QUE J AI VU...Editions GALLIMARD JEUNESSE– 277 pages - 4è de couverture :

Floride, 1947...
Un ancien soldat au passé trouble, une femme trop belle, un homme aussi séduisant qu'énigmatique... quel fil invisible les relie ?
Dans un hôtel au luxe défraîchi et la chaleur étouffante de septembre, Evie surprend l'ombre de mensonges et de terribles secrets.
Le magnifique portrait d'une jeune fille qui vit le brûlant passage à l'âge adulte.
NATIONAL BOOK AWARD 2008 - ETATS UNIS

L’auteur :

Judy Blundell a écrit plusieurs romans pour enfants, adolescents et adultes sous différents pseudonymes, notamment sous le nom de Judy Watson : elle est l’auteur des séries à succès des Apprentis Jedi et du Dernier Jedi.

Elle vit à Katonah, dans l’Etat de New York, avec sa fille et son mari.

 Mon avis :

D’abord, c’est le titre qui m’a attirée. Puis à la lecture du résumé, je me suis dit « bon, ça va être une historiette bien gentille », bête que je suis !!

Ce roman, classé littérature jeunesse, traite de sujets graves et le fait très bien. Les fils de l’intrigue se nouent, l’air de rien et une fois l’histoire commencée, on ne peut plus la lâcher.

Beaucoup de thèmes sont abordés : la fin de la guerre (le retour des soldats après la guerre, le 3train de l’Or », la vie qui reprend, les souvenirs que l’on garde de cette noire période…), la société aux USA en 1947 (le début de l’engouement pour la Floride, la ségrégation contre les Noirs, les Juifs…), l’entrée dans le monde des adultes (premier amour, découverte des failles des adultes, regard conscient sur les relations avec les parents…)

Les personnages du roman ont tous quelque chose à cacher. Les lieux sont superbement évoqués.

A la fin du livre, l’auteur évoque ses recherches historiques,  sa construction des personnages, et sa technique d’écriture. J’ai trouvé ça très intéressant.

Quelques heures de vrai plaisir de lecture garanties !

Publié dans LIRE

Commenter cet article