Diaporama d'Agathe COLOMBIER-HOCHBERG

Publié le par LES PASSIONS DE LAURA

DIAPORAMAEditions Fleuve Noir– 225 pages - 4è de couverture :

Quatre hommes et quatre femmes, quatre histoires d'amour à quatre âges de la vie : Diaporama est une partition jouée par les membres d'une même famille où les voix se croisent pour révéler huit vérités différentes. Parce qu'il y a autant de versions d'une histoire que d'individus, parce qu'un homme et une femme ne vivent jamais la même aventure, l'auteur leur donne la parole à tous, afin que chacun exprime sa propre vision des faits. 
Que peut attendre Chloé de l'amour du haut de ses 15 ans ? Comment sa sœur Marion vit-elle le naufrage de la relation de leurs parents, Claire et Sébastien ? Sébastien, qui n'éprouve plus de désir pour Claire, doit-il pour autant renoncer aux émotions ? Quant à Danièle, sa mère, quel serait son avenir sans Gérard, un second mari aussi exaspérant qu'indispensable ? 
Autant de questions pour ces personnages qui trébuchent, hésitent et se trompent, mais jamais ne renoncent. Dans un jeu de miroirs à la fois drôle et poignant dont l'incroyable justesse de ton fait toute la force, Agathe Colombier Hochberg évoque, avec une lucidité désarmante, l'éternelle incommunicabilité entre les êtres
.

L'auteur :

colombier aAgathe Colombier Hochberg a connu le succès avec son premier roman, Ce crétin de Prince Charmant en 2003. Et elle a réitéré avec Mes amies, mes amours? mais encore ? en 2005.

Elle a également publié une série d'ouvrages sur la correspondance des grands écrivains et artistes, ainsi que plusieurs ouvrages avec Samir Bouadi, chroniqueur sur Canal + dont Traité ultime, voire définitif, des banalités à l'usage des gens exceptionnels qui ne veulent plus le rester (Marabout, 2007) 26,5 auteurs qui n'existent pas mais qu'il faut absolument avoir lus (Marabout, 2008).

Scénariste, elle écrit actuellement une série télévisée avec Lisa Azuelos, la réalisatrice de LOL. (Source : Fleuve Noir)

Voir l’interview de l’auteur  ici

Mon avis :

Les huit personnages vont intervenir à tour de rôle, de la  plus jeune Chloé, au plus vieux Gérard.

Chacun nous livre sa vision de la vie, qui sera complétée par ce qu’en diront les autres, car il est vrai qu’un même évènement, une même situation ne sont  jamais ressentis ni relatés de la même manière par ceux qui les ont vécu.

Ils s’expriment au travers du dialogue intérieur, d’un dialogue en miroir, d’un journal intime ou de lettres, ce qui évite au lecteur une lassitude que provoqueraient des monologues linéaires.

De nombreux passages m’ont touchée parce qu’ils sonnent juste ! Les réflexions de Claire sur sa vie ; le travail de Sébastien à la prison, sa détresse devant la déliquescence de son couple mais aussi sa lâcheté, son égoïsme…

Mais c’est tout de même un livre que j’ai trouvé assez négatif ; tous ces gens qui font le bilan de leur couple, de leur vie et qui aimeraient tellement que ce soit autrement ; j’avais envie de leur dire « Mais bon sang, réagissez ! » ; quand une situation est intolérable, il faut prendre le taureau par les cornes et aller de l’avant, non ? Ah oui, mais pour cela, il faudrait tout d’abord se parler, se dire les choses ; tous ces non-dits les détruisent petit à petit…

Je ne pense pas foncièrement que nos contemporains soient aussi radicalement lâches ou alors c’est que je ne fréquente pas les mêmes gens que l’auteur !!!

Citations :

*Pour la plupart des femmes, la place de l’amoureux, c’est tout en haut ; quand on aime, on ne fout plus rien, on ne pense qu’à lui ; il est notre priorité absolue. Mais la plupart des hommes ne fonctionnent pas comme ça : même amoureux, ils ne changent pas leur vie pour nous. Ils sont très contents de nous avoir, mais ce n’est pas pour autant qu’ils modifient quoi que ce soit dans leurs petites habitudes.

*Ce qui différencie les gens, c’est leur capacité à supporter l’attente.

*Il est sympathique, mais sa femme est une idiote qui passe son temps à montrer au monde entier combien ils sont riches. Elle est du genre à vouloir déménager dès que les cendriers sont pleins.

*Au départ, l’amour, c’est l’immatériel, il y a une poudre magique qui crée le coup de foudre ; mais quand la poudre est consumée, il faut trouver autre chose pour continuer. L’attachement se renforce en fonction de ce qu’on a investi. Comme pour un bel objet.

*L’idéal ce serait de pouvoir quitter ma femme maintenant , et de m’éclater pendant dix ans. Ensuite, quand je serai un peu rabougri et  que plus personne ne voudra d’elle, on se remettra ensemble, et on finira paisiblement nos jours côte à côte.

Publié dans LIRE

Commenter cet article

Librivore 14/05/2010 16:28


Tu as raison, c'est assez démoralisant. On a toujours peur de lâcher la proie pour l'ombre, qu'à force de trop vouloir, on se retrouve les mains vides. Mais on peut aussi certainement choisir sa
vie en partie au moins.


LES PASSIONS DE LAURA 14/05/2010 21:55



J'y crois profondément et l'ai déjà expérimenté.