Du sang sur la soie d'Anne PERRY

Publié le par LAURA

Du sang sur la soie par Perry

Editions 10/18– 747 pages – 4è de couverture

Traduit de l’anglais par J.Charles Provost

Au cœur de la Byzance du XIIIè siècle, les destins se construisent entre complots, pouvoir et trahisons. Décimée par le sac de 1204, pillée, incendiée, Constantinople, la perle de l’Empire orthodoxe, tente de renaître de ses cendres. C’est dans cette ville exsangue et crépusculaire que la jeune Anna Zaridès, travestie en eunuque, va s’établir comme médecin. Son but : obtenir des informations pour prouver l’innocence de son frère, accusé de meurtre. Elle croisera sur sa route la dangereuse et magnifique Zoé Chrysaphès, prête à tout pour redonner à la Cité impériale sa splendeur perdue. Mais derrière les doux reflets de la soie, passions et ambitions se mêlent dans le sang.

L’auteur :

Anne PerryAnne PERRY est un écrivain anglais né en 1938 qui vit aujourd’hui en Ecosse. Depuis le succès international des enquêtes du couple Pitt et celles de William Monk, elle s’est intéressée à d’autres périodes historiques, passant de Paris sous la Révolution française au portrait ambitieux d’une famille anglaise durant la 1ere guerre mondiale.

(source : Editeur)

Mon avis :

Dans ce roman, offert par ma belle-fille à Noël, il y a tout ce que j’aime.

Des lieux dont le nom déjà fait rêver : Byzance et ses ors, sa démesure, ses bas-fonds, Venise,  Constantinople...

Des personnages hauts en couleurs, forts, dangereux pour certains, attachants, que l’on quitte à regret quand on referme l’ouvrage ; outre Anna, j’ai particulièrement aimé Zoé, Nicéphore, Irène, Palombara.

De l’action, accélérée ou ralentie, selon une savante ordonnance de l’auteur qui nous conte un long épisode de l’Histoire. Même les longs passages sur la politique et la diplomatie ont réussi à me retenir tellement ça enchâsse l’histoire elle-même dans un réseau de tractations et de compromis, voire compromissions.

Alors, certes, un pavé de plus de 700 pages, dont je me suis dit à plusieurs reprises que je ne savais si j’irais au bout, mais inlassablement, rentrée du boulot, je me replongeais le nez avec délices dans les péripéties de la vie d’Anna et alii.

C’est une autre Anne Perry que l’on découvre là, alors je vous le recommande vraiment.

Citations – bons mots – trouvailles littéraires :

*A la naissance, la beauté est un don. On ne tarde pas à atteindre l’âge où elle devient un art….avant d’être à l’âge où elle devient un miracle.

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans LIRE

Commenter cet article

Anis 12/03/2011 08:42


Passion et aventure, cela met l'eau à la bouche.


Richard 09/03/2011 19:09


Merci !!!


Richard 09/03/2011 14:14


Hummmm !
Très tentant !!! Mais les 700 pages me font peur un peu !
Merci !


LAURA 09/03/2011 18:52



La prochaine fois, je ne mettrai pas le nombre de pages pour ne pas t'affoler... Rassure-toi cela se lit très bien !!