La parole perdue de Frédéric LENOIR et Violette CABESOS

Publié le par LAURA

La parole perdue par Lenoir

Editions ALBIN MICHEL  - 537 pages – 4è de couverture

La basilique de Vézelay : une des plus anciennes églises dédiées à Marie-Madeleine, la pécheresse des Evangiles. Dans ce haut lieu de la chrétienté, Johanna, archéologue médiéviste, tente d’établir la vérité sur les origines controversées du culte de la sainte.

Mais la sérénité de la jeune femme est rapidement troublée par une série de meurtres sur le chantier d’un de ses collègues à Pompéï et l’étrange maladie de sa petite fille, qui semble inexplicablement liée à ces crimes. Prête à tout pour la sauver, Johanna se lance alors dans une enquête périlleuse, dont la clé pourrait bien être l’un des plus grands secrets de l’humanité : la mystérieuse phrase tracée par Jésus sur le sable aux pieds de la femme adultère, la seule qu’il ait jamais écrite.

 

Les auteurs :

Frédéric LenoirFrédéric LENOIR est né en 1962. Philosophe, sociologue et historien des religions, il est romancier, scénariste de BD, auteur de théâtre, et directeur du Monde des Religions depuis 2004. Il produit et anime une émission hebdomadaire sur France Culture : Les racines du Ciel. Auteur d’une trentaine d’ouvrages, il a co-dirigé 3 encyclopédies.

Il présente ici son dernier ouvrage : la Parole perdue.

Violette CabesosViolette CABESOS est une écrivaine française. Elle a publié Sang comme neige en 2003 et co-écrit La Promesse de l’Ange avec Frédéric Lenoir en 2005

 

Mon avis : YYYYY

Bingo ! Je mets le nez dans un roman de Frédéric LENOIR et je suis sous le charme…. Donc, je vous préviens tout de suite ; ne prévoyez aucune autre occupation pour les heures à venir car vous aussi allez être piégé(e)s !

Une très belle histoire avec un suspense haletant, une écriture fluide et très agréable à suivre, et des pages de l’Histoire du Monde aussi belles que tragiques : voici le cocktail que nous présentent les auteurs.

On suit Johanna, l’archéologue découverte dans La Promesse de l’Ange, et que l’on a plaisir à retrouver, dans sa quête de la vérité qui doit aussi lui permettre de sauver son enfant malade. De Vézelay à Pompéï, de Rome à Pompéï, on voyage à travers les siècles et les histoires personnelles touchantes des personnages.

C’est du bon, c’est du bonheur, c’est intelligent, et on en redemande !!

Publié dans LIRE

Commenter cet article