Les cathédrales du vide d'Henry LOEVENBRUCK

Publié le par LES PASSIONS DE LAURA

LES CATHEDRALES DU VIDE4è de couverture :

Une mystérieuse cathédrale perdue au milieu de la jungle équatorienne. Le manuscrit d'un célèbre alchimiste du XIVè siècle. Des meurtres inexplicables......

Sous couvert de protection de l’environnement, une organisation internationale met la main sur plusieurs régions du globe. Leur motif réel ? Un secret enfoui dans le cœur de la terre depuis la nuit des temps. Alerté par une série de disparitions étranges, Ari Mac Kenzie, pourtant retiré des Renseignements généraux, décide de mener l’enquête. Se pourrait-il qu’il y ait un lien entre les recherches clandestines de cette multinationale et les découvertes de l’alchimiste Nicolas Flamel ?  Malgré lui le commandant Mackenzie est à nouveau confronté à une affaire singulière. La plus dangereuse de sa carrière, sans doute. La dernière, peut-être.
"Par le nouveau maître du thriller français" dit le bandeau rouge !!

L’auteur :

Henry LOEVENBRUCKhenry-loevenbruck-2.jpg, né à Paris en 1972, est écrivain, parolier et scénariste pour le cinéma et la télévision. Il a publié 12 romans, traduits dans quinze pays.

Passionné de musique rock (choriste dans Molly Mallone de Renaud), il prépare un album solo pour 2010 ; également amateur de sports mécaniques et de montres… cassées.

Mon avis :

Ce roman explique apparemment des éléments restés obscurs dans le Rasoir d’Ockham, précédent opus de Henry Loevenbruck. Mais on peut les lire indépendamment. Pour ma part, je découvre cet auteur avec ce roman et je n’ai pas été gênée de ne pas avoir lu l’autre.

Quand on a mis le nez dans ce livre, on a du mal à s’en sortir….même quand c’est pour aller au boulot !! Alors je l’ai lu en partie sur 2 nuits. Le rythme est haletant, les personnages bien typés, l’histoire intéressante, même si j’ai eu parfois les « chocottes »….[(Figuré) Par allusion aux dents qui tremblent sous l'effet de la peur)] et qu’il a fallu que je me rapproche de mon chéri dans le lit pour me rassurer . A la page 77, il y avait déjà 3 cadavres et ça ne s’est pas arrêté là, entre cambriolages, passages à tabac… enfin je n’en dis pas plus !!

On ne peut  néanmoins s’empêcher de penser au Da Vinci Code bien qu’Henry Loevenbruck ait publié le Testament des siècles en 2003,  avant que Dan Brown lance la mode des thrillers ésotériques. Mais bon, les similitudes sont là !

Une petite astuce : on trouve sur le site : http://solvedcases.free.fr des guides visuels de lecture de tous ces ouvrages. On a ainsi une représentation de la maison de Nicolas  Flamel, sise au 51 rue de Montmorency, un extrait de la Tabula Smaragdina(la table d’Emeraude), la représentation du glyphe de Dee…. J’ai trouvé cela intéressant.

Publié dans LIRE

Commenter cet article

paslem75 09/08/2010 10:54


merci de cette analyse qui m'incite à lire ce livre, continuez ! p


LES PASSIONS DE LAURA 09/08/2010 12:55



vous avez raison ! c'est une valeur sûre..  Belle journée !



CaseSolver 17/01/2010 11:10


Bonjour et merci de référencer mon site ! J'espère en effet que mes guides peuvent apporter un petit complément à la lecture des polars et thrillers qui y sont référencés. N'hésitez pas à suggérer
des oeuvres que vous souhaiteriez voir illustrées !
A bientôt !
CaseSolver