Moitié, moitié !

Publié le par LES PASSIONS DE LAURA

Marie NDiaye obtient le Goncourt 2009 pour Trois femmes puissantes et j'en suis ravie parce que l'écriture est belle (j'en ai lu de très larges extraits à chacun de mes passages en librairie, et ils sont nombreux...), parce que l'histoire est forte et parce que Marie n'est que la 10è femme en 106 ans à obtenir ce prix prestigieux.

A l'inverse, je regrette largement que Frédéric Beigbeder (vous n'aurez pas de photo, et toc !) reçoive le Renaudot 2009 pour
Un roman français. Ce pauvre petit jet-setteur qui découvre l'envers du décor à l'occasion de sa garde à vue pour détention de drogue au sortir d'une boîte de nuit, qui s'aperçoit qu'il existe une France d'en-bas... Alors ça le fait réfléchir, le bon chéri, et il nous fait larmoyer sur cette enfance dont il ne garde pas de souvenirs et qu'il se réinvente. Le style n'a rien d'éblouissant (c'est un doux euphémisme...) mais il fallait récompenser ce mea culpa du fils de bonne famille sans doute !! 

Voila pourquoi je titre mon post : Moitié, moitié, mais cela n'engage que moi qui aurais de loin préféré (tant qu'à choisir quelqu'un dont le nom est connu) Justine Lévy pour
Mauvaise fille, ou David Foenkinos pour Délicatesse.
Ah mais pardon, c'est vrai, je ne suis qu'une modeste blogueuse et non un membre des prestigieux jurys.... 

Publié dans LIRE

Commenter cet article

et patati et petites croix 03/11/2009 06:20


Complètement d'accord avec vous...
J'en profite pour vous souhaitez la bienvenue dans la communauté "broderies et papotages", faites-y comme chez vous.
à+
laurence