Porteurs d'âmes de Pierre BORDAGE

Publié le par LES PASSIONS DE LAURA

4è de couverture :

Léonie, achetée au Liberia, alors qu'elle n'était qu'une enfant, séquestrée, prostituée, s'enfuit à vingt ans de son enfer pour se retrouver clandestine et sans papiers dans les rues de Paris. Edmé, un inspecteur de la Crim', déprimé par les violences, la misère et le cynisme qu'il côtoie chaque jour, découvre un étrange charnier dans la Marne. Cyrian, fils de famille en mal de raisons de vivre, se prête à un voyage expérimental d'un genre nouveau, pour trouver le frisson de l'extrême : le transfert de l'âme dans un corps d'emprunt... Leur point commun ? Tous trois sont porteurs d'âmes, comme tous les êtres humains. Mais parfois les âmes ne sont pas où elles devraient être ... Polar, roman d'amour et d'anticipation : Pierre Bordage joue ici de tous les genres avec un art consommé....

 L’auteur :

Pierre BORDAGE est né en janvier 1955 à la Réorthe, en Vendée. Après une scolarité sans histoire, il s'inscrit en lettres modernes à la faculté de Nantes et découvre l'écriture lors d'un atelier en 1975. La lecture des  Chroniques martiennes de Ray Bradbury est une véritable révélation.
Passé quelques voyages en Orient et diverses expériences professionnelles, dont une de libraire, il vit dans le Gers, en 1985, quand il écrit Les guerriers du silence. Soumis à différents éditeurs, le manuscrit est cependant refusé.
La même année, découvrant à Paris un ouvrage d'Orson Scott Card édité par l'Atalante, il décide de proposer Les guerriers du silence à cette maison d’édition, qui l'éditera en 1993.
Il reçoit le Grand Prix de l'Imaginaire et le Prix Julia Verlanger en 1994,  le prix Cosmos 2000 pour La citadelle Hyponéros en 1996, et le prix Tour Eiffel de science-fiction 1998 pour Wang.
En 1998, il publie Atlantis, un livre fondé sur le jeu du même nom, puis Abzalon, le premier roman d'un nouveau cycle.
En 2000, il crée avec Folio l'aventure des Derniers hommes, un feuilleton en six volumes.

 Mon avis :    

Ce roman est un thriller d'anticipation sur le voyage extracorporel : la possibilité pour des gens riches de passer quatre jours dans la tête d'un « porteur », qui lui, pense participer à un test pharmaceutique.
On le comprend vite : Cyrian sera le voyageur, Léonie la porteuse et Edmé mettra à jour ce trafic pour le moins effrayant.
Cyrian le jeune homme privilégié va connaître à travers le corps de Léonie la sauvagerie du monde et cela va lui ouvrir les yeux sur les autres.
La plume de Pierre Bordage nous entraîne dans un maëlstrom où plus rien ne semble pouvoir s’arrêter. C’est violent, c’est noir, les femmes sont violées, la religion et la science souvent vilipendées, mais le roman nous offre de nombreuses pistes de réflexion sur la souffrance, l’altérité, la nature humaine.

Et puis quelle écriture !!

Publié dans LIRE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

thaliesen 11/08/2010 09:48


Voila un petite bouquin de Bordage qui m'intéresse! Ta note est parfaite pour filer l'eau à la bouche! Bonne journée et à bientôt! C'est vrai qu'il écrit bien cet auteur, quelle plume!


LES PASSIONS DE LAURA 11/08/2010 16:53



Bonne lecture alors ! J'ai aussi fait une note sur Ceux qui sauront, du même auteur.


Et puis, il est aussi infiniment sympathique quand on le rencontre dans des salons du Livre... éminemment humble, ça ne gâte rien !!