Seule Venise de Claudie GALLAY

Publié le par LES PASSIONS DE LAURA

SEULE VENISEEditions du Rouergue - Babel– 302 pages - 4è de couverture :

A quarante ans,  quittée par son compagnon, elle vide son compte en banque et part à Venise, pour ne pas sombrer. C’est l’hiver, les touristes ont déserté la ville et seuls les locataires de la pension où elle loge l’arrachent à sa solitude. Il y a là un aristocrate russe en fauteuil roulant, une jeune danseuse et son amant. Il y a aussi, dans la ville, un libraire amoureux des mots et de sa cité qui peu à peu, fera renaître en elle l’attente du désir et de l’autre.


L’auteur :

Déjà présentée ici.

 

Mon avis :

On peut dire que Claudie GALLAY s’y entend pour évoquer les lieux !!

Dans ce roman-ci,  on est pris dans l’atmosphère de Venise : l’hiver, la brume, l’humidité, le froid, le vent des fous –la bora- et l’on part avec la narratrice (dont on ne saura pas le nom) à la découverte des ruelles, des ponts, des églises, des impasses, des îles.

Rencontres et découvertes permettront à cette femme de se reconstruire: le prince russe, le libraire, le patron de la pension, le vin, la musique, les livres. Elle retrouvera aussi l’envie de désirer, d’aimer.

C’est un bon roman, même si j’ai préféré Les Déferlantes.

Publié dans LIRE

Commenter cet article

La librivore 25/09/2010 18:29


je suis en train de lire "Les déferlantes", donc j'attends d'être convaincue pour lire celui-là.


LES PASSIONS DE LAURA 25/09/2010 21:13



Personnellement, j'ai préféré "Les déferlantes". Tu me diras ce que tu en as pensé !



Malika 24/09/2010 13:01


C'est mon roman préféré de Claudie Gallay ! C'est vrai que Venise et ces rencontres d'âmes solitaires sont en parfaites harmonie avec la brume, le froid, la lagune ...J'ai adoré le libraire, et
j'ai adoré le prince russe !


LES PASSIONS DE LAURA 24/09/2010 20:58



Le prince russe est effectivement un personnage très réussi, mais je suis plus réservée sur le libraire : il me paraît un peu mou, indécis...