Une femme simple et honnête de Robert GOOLRICK

Publié le par LES PASSIONS DE LAURA

UNE FEMME SIMPLE ET HONNETEEditions Le Grand Livre du Mois– 410 pages - 4è de couverture :

Wisconsin, automne 1907. Sur un quai de gare, Ralph Truitt, magnat local craint et respecté, attend un train en retard alors que se lève le blizzard. Ce train renferme son dernier espoir, une promesse de bonheur et d’harmonie retrouvée. Truitt a fait passer  plusieurs mois auparavant une annonce dans un journal de Chicago, disant qu’il était à la recherche d’une femme fiable, ayant renoncé aux illusions romantiques, mais sachant apprécier le confort d’un foyer.

Dans le train, Catherine Land s’apprête à le rencontrer. Elle lui a répondu qu’elle était cette femme simple et honnête qu’il appelait de ses vœux. Pour mieux l’en convaincre, elle se débarrasse de ses derniers atours de courtisane et se déguise en cette épouse modèle qu’elle compte bien incarner à la perfection, le temps de parvenir à ses fins.

L’auteur :

ROBERT-GOOLRICK.jpgRobert Goolrick vit à New York. Il est l’auteur de The End of the World as we Know it, récit acclamé par la critique  américaine. Ceci est son premier roman.

Mon avis :

Difficile d’entrer dans l’histoire malgré la belle écriture tant le début est lent ! Mais ensuite, on y est et on y reste !

Il y a d’abord l’atmosphère, les lieux, ce Wisconsin que l’auteur nous décrit, superbement bien, enseveli sous un hiver sans fin, recouvert d’un manteau de neige pour un temps interminable et immobile.

Il y a le triptyque de personnages principaux : Ralph, Catherine et Antonio. Sombres, tourmentés par leur vie d’avant, incapables de vivre leur vie présente, ils vivent les uns à côté des autres avec leurs blessures. 

Il y a les personnages de Mme Larsen et d’Alice aussi, eux aussi portant leur profonde misère.

Et il y a l’amour, la trahison, le vice…. Et le leitmotiv « ces choses-là arrivaient »..

C’est beau, c’est ténébreux, c’est fort ! et c’est surtout écrit dans une belle langue (bravo à la traductrice qui a su nous la transmettre, ce n’est pas toujours le cas dans les traductions !)

Publié dans LIRE

Commenter cet article

La librivore 06/07/2010 22:14


C'est dommage qu'on ne puisse pas bien lire le texte que tu as écrit, le premier paragraphe. Quelques mots de la phrase manquent sur la droite.


LES PASSIONS DE LAURA 07/07/2010 06:54



Ca y est c'est réparé !! toutes mes excuses pour cet inconfort....