Yrmeline ou le chant des pierres de Bleuette DIOT

Publié le par LAURA

Yrmeline ou le chant des pierres par DIOT

Editions du PIERREGORD  - 501 pages – 4è de couverture

Le beau et fougueux chevalier allemand, Lanz von Malberg, ne rêve que d’une chose : intégrer l’ordre militaire et religieux des chevaliers teutoniques. Au cours de l’été 1338, il quitte Mayence et prend le premier navire en partance pour l’Estonie. Là, de terribles épreuves l’attendent, mais Lanz n’en aimera pas moins ce pays farouche dont ni l’évangélisation ni la force des armes n’ont su réprimer l’âme irréductiblement païenne. Aux prises avec les sortilèges qui émanent de ces contrées mystérieuses, le jeune homme se verra rapidement confronter aux survivances d’un autre âge. Sous l’égide de la belle et sensuelle Yrmeline, commencera alors pour lui un éprouvant parcours initiatique dont il ne sortira pas indemne, tant l’amour qu’il conçoit pour elle le dévore. D’où Yrmeline tient-elle ses effrayants pouvoirs ? Quelle étrange et dangereuse société secrète a réussi à  infiltrer les rangs de l’ordre teutonique ?

 

L’auteur :

Bleuette DIOTBleuette DIOT se présente ainsi sur son site : « Je suis née à Saint-Paul-Trois-Châteaux dans la Drôme. J'ai longtemps habité dans la région lyonnaise et je réside, à présent, dans le midi de la France où il fait bon vivre. Toutefois, je revendique haut et fort mes origines celtes. Mon père vit d'ailleurs toujours en Bretagne où notre famille a ses racines. Si je consacre la majeure partie de mon temps à l'écriture, je tiens malgré tout à rester disponible pour les miens. Mes deux enfants ont quitté le nid. Toutefois, ils savent pouvoir compter sur leurs parents qui, je l'espère, ont toujours su être à leur écoute. Je donne également beaucoup de moi-même aux animaux en détresse. Mon mari et moi avons recueilli deux chiens abandonnés et six chats errants et malheureux. Hébergés dans la maison du bonheur, tous ces petits monstres sont à présent aimés et choyés comme devraient l'être toutes les bêtes.

Éprise également de nature et de marche au grand air, j'apprécie énormément la randonnée. Et, quand j'en ai le loisir, en dépit d'un emploi du temps chargé, je peins des portraits, des natures mortes et, bien sûr, des animaux, des chiens en particulier. »

Son blog : http://bleuette-diot.over-blog.org/

 

Mon avis : YYYY

Un très beau roman que j’ai eu grand plaisir à lire.

L’histoire est passionnante et les personnages très « travaillés » (j’avoue avoir un faible pour Lanz et admirer Konwoïon). Le style est recherché avec un vocabulaire riche, imagé, parfaitement maîtrisé par rapport à l’époque de l’histoire.

La documentation préalable a dû demander une somme assez conséquente de travail, car c’est dense, très dense ! J’ai d’ailleurs parfois craint que l’on verse dans le documentaire, mais l’auteure a su souvent éviter l’écueil. Au final, j’ai beaucoup appris.

Un petit regret toutefois : les notes renvoyées à la fin du livre, ce qui n’est pas aisé pour la lecture ; je les aurais préférées en bas de page.

Vivement le tome 2 qui sortira en août et en attendant je vous recommande vivement cette lecture érudite et de belle facture. 

Publié dans LIRE

Commenter cet article

Martine Malarin 23/05/2011 10:58


Perso, je n'ai pas aimé, j'ai ADORÉ ce roman ! Je viens de le finir et je suis encore sous le charme. La plume de Bleuette Diot est magique. J'ai été totalement séduite par les personnages.
Vivement le 22 août que je retrouve Lanz, Yrmeline, Konwoïon et le petit Petras qui m'a fait fondre le coeur ! Ah la sène du cromlech !!!! Génialissime !


LAURA 23/05/2011 21:13



C'est vrai que l'on est pris dans les rêts de l'auteure tellement elle sait faire vivre ses personnages.



Yvette (Mamoutricottine) 23/05/2011 09:59


J'ai eu la chance de lire ce merveilleux roman que j'ai trouvé extremement troublant tant je me suis laissée happée par l'intrigue. Rares sont les romans aussi riches. Bleuette Diot est à mes yeux
une sorte d'Umberto Eco en jupon mais en nettement plus accessible. Comme vous Laura, j'attends impatiemment la suite des aventures de Lanz. Je conseille vivement ce livre aux amoureux du roman
historique.


LAURA 23/05/2011 21:12



Merci pour votre gentil message et attendons ensemble la suite !  



Anis 22/05/2011 17:58


Ah il y a toujours un souffle dans les grandes épopées ! Difficile de ne pas se laisser emporter.


LAURA 22/05/2011 20:38



Et là on se laisse d'autant plus volontiers emporter que c'est très bien écrit !