Les débris du chaudron de Nathalie DAU

Publié le par LAURA

Editions Argemmios – 2010 – 375 pages - 4è de couverture

 

Debris du Chaudron (les) par Dau 

L’amour et la vengeance ont l’art de traverser les âges, et ce d’autant plus lorsque les dieux sont impliqués.
Pour certains mortels, cela signifie un héritage lourd à porter, mêlé de malédiction.
Ainsi en va-t-il d’Augusta Quinn et d’Alwyn Archtaft. Destinés à réparer le chaudron de Kerridwen, afin de permettre le retour de la déesse, ils devront compter avec Affang, le terrible démon des eaux, qui les poursuivra de sa haine.
Mais en cette fin de XXème siècle, un dieu veille et se souvient. Capable d’arpenter les lieux d’ici et d’ailleurs, Kernunnos, sous l’un ou l’autre de ses avatars, permettra à la réalité de rattraper le mythe... et de le dépasser.

 

L’auteur :

 

 Nathalie Dau

Nathalie Dau, née le 27 août 1966 à Antibes, est un écrivain français explorant des thèmes liés au folklore et à la mythologie.
En 1991, c'est sous le pseudonyme Nathalie Letailleur que les éditions Tacussel publient son premier roman, Bleu Puzzle qui est nommé pour le prix du premier roman de la ville de Sablet (Vaucluse), aux côtés du célèbre Les Fourmis de Bernard Werber, lauréat cette année-là.
À partir de 1999, plusieurs de ses nouvelles paraissent en anthologies comme en revues professionnelles.
En 2006, sa nouvelle Le Violon de la Fée, parue dans la revue Faeries, est récompensée par le prix Merlin.
En 2007, Nathalie Dau publie deux textes en anthologies  ainsi que son premier recueil Contes Myalgiques 1 : les terres qui rêvent (éd. Griffe d'Encre), salué par la critique.
Après son expérience d’anthologiste (L’Esprit des Bardes, 2003, éd. Nestiveqnen), elle crée en 2007 les Éditions Argemmios.
En 2008, le Prix Imaginales de la nouvelle récompense l'ensemble du recueil Contes Myalgiques 1 : les terres qui rêvent. Elle publie aussi  Les Débris du Chaudron, un roman construit sur le socle mythologique de la nouvelle éponyme parue dans l'anthologie Royaumes (éd. Fleuve noir) et préfacé par Lucie Chenu.

 

Mon avis : ««««

 

Oubliez pour un instant le monde où nous sommes et votre esprit bien rationnel, posez vous confortablement sur un canapé, et laissez-vous emporter par la magie des mots de Nathalie Dau dans un univers peuplé de fées, de magie, de lutte aussi.

J’ai adoré Kerridwen et son Kernunnos, leurs beaux enfants (sauf Affang) et je suis complètement entrée dans leurs mondes, en surface comme en souterrain, au passé comme au présent.

Quelques heures de déconnexion complète et quand on reprend ses esprits, on est heureux de s’être laissée bercer par ce conte. Mais, les légendes en sont-elles vraiment ?...

Lecture que je vous recommande !

Logo Livraddict

Publié dans LIRE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article