Nouvelles sous Ecstasy

Publié le par LES PASSIONS DE LAURA

4è de couverture :

Dans les années 1980, une nouvelle drogue fit son apparition dans les milieux noctambules : le MDMA dit « ecstasy ». Cette « Pilule de l’amour » provoquait d’étranges effets : bouffées de chaleur, envie de danser toute la nuit sur la techno, besoin de caresser les gens, grincement des dents, déshydratation accélérée, angoisse existentielle, tentatives de suicide, demandes en mariage. C’était une drogue dure avec une montée et une descente, comme dans les montagnes russes ou les nouvelles de certains écrivains américains. L’auteur de ce livre n’en consomme plus et déconseille au lecteur d’essayer : non seulement l’ecstasy est illégal, mais en plus il abime le cerveau, comme le prouve ce recueil de textes écrits sous influence. Et puis, avons-nous besoin d’une pilule pour raconter notre vie à des inconnus ? Alors qu’il y a la littérature pour ça ?

Mon avis :

Ce livre reflète pour moi les errances d’un certain peuple de la nuit, capable de tous les excès, qu’il soit sous influence ou qu’il veuille prouver et se prouver … quoi d’ailleurs ?  Ils ont le fric, l’aisance, et l’audace qu’il donne, mais... le bonheur ? Ils citent Biarritz, St Trop', Formentera, le champagne Taittinger, Patong, mais .... le bonheur ?  Second degré, me dira-t-on. Mais la dérision semble cacher la vacuité. Drôle de monde…

Publié dans LIRE

Commenter cet article