L'expérience de l'arbre de Maureen BOIGEN

Publié le par LAURA

Psychogenealogie Expérience de Arbre par inconnuEditions CHIRON –310 pages – 4è de couverture

Le travail en psychogénéalogie s’inscrit dans l’actualité d’un monde en pleine mutation. Notre époque est agitée par des mémoires collectives omniprésentes, qui entrent en résonance avec le poids des mémoires ancestrales, encombrées de fantômes, endettées de souffrances et de culpabilité. Il devient donc urgent, dans ce contexte, de se libérer du passé traumatique pour dénouer sa propre histoire.

L’architecture de l’arbre psychogénéalogique se fait le révélateur de notre appartenance comme membre du corps familial. A la source de notre existence et de nos choix, des transmissions inconscientes, dissimulées dans une chaîne d’attachements enchevêtrent notre présent (deuils non faits, secrets, conflits, injustices…) A partir d’une place familiale qui nous questionne, il devient alors possible de s’interroger sur la place à donner aux situations répétitives qui ont jalonné notre expérience individuelle, en lien avec les éléments vécus par les générations précédentes.

 

L’auteur :

Maureen BOIGEN se présente elle-même ici

 

Mon avis :

Engagée depuis quelques années dans une expérience d’écriture sur ma famille, j’ai commencé par m’intéresser à la généalogie et très vite, j’ai été plus attirée encore par la psychogénéalogie. Je deviens le Sherlock Holmes de mon arbre et découvre peu à peu des similitudes de dates, des répétitions de comportements, qui sont en soi assez troublants, mais qui viennent éclairer bien des zones d’ombre de ce « clan » pas ordinaire. Je ne le fais pas à titre thérapeutique (quoique !!) mais bien pour le côté ludique de cette quête.

Alors, le livre, me direz-vous ? J’y viens, j’y viens, pas d’impatience…

C’est un excellent ouvrage, très clair et bien complet, qui permet d’entrer dans cette « discipline » relativement nouvelle, même pour ceux qui n’ont  pas de base théorique. La démarche est présentée simplement et bien que l’auteur parle souvent de démarche thérapeutique -il s’agit de son métier après tout-, on peut très bien aborder la psychogénéalogie pour le simple plaisir de s’y retrouver un peu mieux dans le fouillis de ses racines.

Publié dans LIRE

Commenter cet article