La vie d'une autre de Frédérique DEGHELT

Publié le par LES PASSIONS DE LAURA

LA VIE D UNE AUTREEditions BABEL– 341 pages - 4è de couverture :

Marie a 25 ans. Un soir de fête, coup de foudre, nuit d’amour et le lendemain… Elle se retrouve 12 ans plus tard, mariée, des enfants et plus un seul souvenir de ces années perdues. Cauchemar, angoisse… Elle doit assumer sa grande famille et accepter que l’homme qu’elle a rencontré la veille vit avec elle depuis 12 ans et ne se doute pas du trou de mémoire dans lequel elle a été précipitée. Pour fuir le monde médical et ses questions, elle choisit de ne rien dire et devient secrètement l’enquêtrice de la vie d’une autre. Ou plutôt de sa propre vie.

C’est avec une énergie virevoltante et un optimisme rafraîchissant que Frédérique Deghelt a composé ce roman plein de suspense sur l’amour et le temps qui passe, sur les rêves des jeunes filles confrontés au quotidien et à la force des choix qui déterminent l’existence.

 L’auteur :

Journaliste et réalisatrice de télévision, voyageuse infatigable, avec Paris pour port d'attache, Frédérique Deghelt a publié en 1995, aux éditions Sauret, un premier roman, La valse renversante. D’autres ont suivi dont La grand-mère de Jade, La vie d’une autre…

 Mon avis :

J’ai beaucoup aimé ce roman qui se lit sans relever les yeux, tant on est touché par l’histoire de Marie.

Son amnésie l’oblige à faire une enquête sur sa vie d’avant et une réelle introspection, qu’elle nous raconte au jour le jour.

Quel évènement l’a poussée à tout oublier des 12 dernières années ? Qui était-elle vraiment ? Son couple, envié de tous, était-il si merveilleux ? L’alchimie entre Pablo et elle existait-elle encore ?

Prenons-nous jamais le recul pour observer notre vie avec un œil objectif ? et si ce que l’on voit ne nous convient pas, comme y remédie-t-on ? Tout a énormément fait écho en moi.

De belles réflexions sur le couple et sa durée, sa survie face au quotidien, sur la maternité aussi. Mais ce que j’ai le plus aimé c’est tout le questionnement sur les souvenirs et leur place dans notre vie.

Un petit bémol : le dernier passage sur la visite à l’esthéticienne Laurence et ce que celle-ci raconte à Marie ; ça fait « plaqué » et n’était pas utile. Notre imagination de lecteur palliait fort bien à certains  « blancs » de l’histoire.

L’écriture est fluide et je vous recommande donc vivement ce livre.

 

Publié dans LIRE

Commenter cet article

La librivore 15/07/2010 19:43


J'ai enfin lu ce livre mais je suis mitigée : la construction excellente, moi non plus je ne l'ai pas lâche, l'intrigue est super bien menée. par contre des détails m'ont exaspéré : les grands
couturiers, les séances à tire-larigot chez l'esthéticienne, la nounou qui n'est jamais loin, les petits week-ends quand on veut, les enfants sont toujours gardés, l'accouchement bio à la maison,
enfin bref des côtés qui m'ont un peu hérissés. Mais un super moment de lecture, j'ai lu même une partie de la nuit


La librivore 22/06/2010 19:38


J'ai déjà lu une analyse de ce livre chez un autre blogueur. Le thème de l'amnésie est très propice à toute la réflexion sur l'identité.


LES PASSIONS DE LAURA 22/06/2010 21:34



Oui et j'ai vraiment aimé la façon dont l'auteur a traité le sujet.



silvi 21/06/2010 22:12


ce livre m'attend sur mes étagères, pour une prochaine lecture, ton commentaire confirme mon choix..


LES PASSIONS DE LAURA 22/06/2010 06:43



Tu vas passer un vrai bon moment de lecture, garanti !!



Cistu 21/06/2010 21:12


Ah ! J'ai adoré ce roman, je me retrouve dans ton commentaire ! J'ai lu dans la foulée "La grand-mère de Jade" du même auteur : un autre petit bijou, plein d'humanisme, encore une quête de soi,
plus même : une rencontre ...


LES PASSIONS DE LAURA 21/06/2010 21:16



Il est dans mon panier sur Amazon  ; je n'ai pu résister tant j'aime la façon d'écrire de cette écrivain !!


Merci pour ton message.